Vocabulaire français de la circulation et des transports

Vocabulaire français de la circulation et des transports

Vocabulaire français de la circulation et des transports – Sources de l’image

Vocabulaire français de la circulation et des transports
Les modes de transports individuels, les véhicules et les usagers

Les modes de transport et les moyens de transport sont nombreux. Le premier mode de transport finalement, et le plus évident, c’est de se déplacer à pied. Ceux qui se déplacent à pied sont appelés les piétons.

Une autre catégorie de transport est le deux-roues. Il s’agit de l’ensemble des véhicules qui se déplacentsur deux roues : les vélos, les scooters, les motos… Le vélo (ou la bicyclette n’a pas de moteur. Celui qui se déplace en vélo est un cyclisteLe scooter, en France, peut-être électrique ou à essence. Il s’agit de deux-roues motorisés de faible puissance. Enfin, la moto est un véhicule de roue à moteur, de puissance supérieure. Celui qui conduit une moto et d’appeler un motard.

Autre moyen de transport individuel : la voiture. Celui qui conduit une voiture est un automobiliste. Les personnes assise dans la voiture sont les passagers. Aujourd’hui, il existe différentes technologies de véhicules : des voitures électriques, des voitures à moteur thermique (= à moteur essence ou diesel) ou encore des voitures hybrides qui conjuguent un moteur électrique et un moteur thermique.

Enfin, pour le transport des marchandises, on peut utiliser un poids-lourd ou un camion. Celui qui conduit un camion est un chauffeur de poids-lourd.

Avant de terminer ce paragraphe, évoquons enfin un mode de déplacement intermédiaire, entre le transport individuel et le transport en commun: le covoiturage. Le covoiturage consiste à partager l’usage de sa voiture individuelle avec d’autres passagers. Les objectifs du covoiturage peuvent être variés: économies sur les frais de transport, réduction de la pollution, organisation alternative en cas de grève des transports en commun…

Note: le suffixe “co-” vient du latin “cum”, qui signifie “avec”. On retrouve ce suffixe dans des mots tels que “coopération”, “collaboration”…

Vocabulaire français de la circulation et des transports
Les transports en communs

Les transports en commun sont des modes de déplacement collectifs et ouverts à tous.

Ils sont souvent mis en place par des sociétés publiques qui dépendent d’une ville, d’une localité, d’une région (…). Ils sont très majoritairement payants.

Certains transports en commun sont également organisés dans le cadre de sociétés privées, comme des compagnies aériennes (=avion) ou des sociétés de cars (=bus longue distance).

Les transports en communs urbains

Urbain (adj.) = de la ville

Dans les villes, les principaux réseaux de transports en commun sont les réseaux de bus, de trams et de métrosLe RER (Réseau Express Régional) complète cette offre, dans la grande banlieue parisienne.

A Paris, la société qui s’occupe de ces réseaux s’appelle la RATP (=Régie Autonome des Transports Parisiens).

On prend le bus à l’arrêt de bus, et le tram à l’arrêt de tram, mais on prendre le métro à la station de métro et le RER à la gare RER.

Pour emprunter (=prendre) les transports urbains, il faut avoir auparavant acheté un ticket (de bus, de métro), ou éventuellement un abonnement, pour les usagers réguliers. Dans le métro, on peut acheter unticket individuel ou un carnet de tickets (10 tickets à la fois), au guichet ou auprès de billetteries automatiques.

S’il on n’est pas sûr de l’itinéraire à emprunter, on peut le vérifier sur le plan du métro ou le plan des bus.

Les transports en commun longue distance

Lorsque l’on sort d’une municipalité, il existe d’autres types de transports en commun, que l’on nomme transports interurbains (=entre différentes villes), inter-régionaux (=entre différentes régions), des transports “longue distance”, voire, des transports internationaux (d’un pays à un autre).

Le mode de transport le plus pratique, si l’on cherche à parcourir la France, c’est sans doute le trainLe réseau de voies ferrées (=des trains) en France est bien développé, et couvre efficacement l’ensemble du territoire. La société qui s’occupe de faire circuler les trains est une société publique qui s’appelle la SNCF(Société Nationale des Chemins de Fer).

Les trains qui circulent à l’intérieur d’une région s’appellent les TER (Train Express Régional). Les trains très rapides qui relient les plus grandes villes sont les TGV (Train à Grande Vitesse).

Pour prendre le train, il faut avoir acheté un billet (à l’avance ou juste avant le départ du train, sur place, auprès de billetteries ou sur Internet), et se rendre à la gare. 

Il existe aussi des bus longue distance, qui relient les villes et desservent les villages de campagne. En France, on les appelle des cars. On dit également “un car scolaire, pour définir les transports qui desservent quotidiennement les écoles, les collèges et les lycées.

L’avion, pour finir, est le réseau de transport international le plus courant. On prend un avion à l’aéroport.

Vocabulaire français de la circulation et des transports
Vocabulaire de la voiture

Êtes-vous capable de retrouver le nom des différentes parties de la voiture ?

  • le phare
  • le toit
  • la roue
  • le pneu
  • le pare-choc
  • le volant
  • le rétroviseur
  • un essuie-glace
  • le clignotant
  • la portière
Vocabulaire français de la circulation et des transports

Sources de l’image


Vocabulaire de la voiture – corrigé

Vocabulaire des parties de la voiture en français

Vocabulaire de base de la conduite

Quand on conduit une voiture, la plupart du temps, on avance. Pour cela, on utilise la marche avant.

Si l’on veut augmenter la vitesse de sa voiture, on dit qu’on accélère. Pour accélérer dans sa voiture, on appuie sur la pédale de l’accélérateur.

A l’inverse, quand on réduit la vitesse de sa voiture, on dit qu’on ralentit, ou qu’on freine. Pour freiner, on appuie sur la pédale du frein.

Il arrive aussi que l’on ait besoin de reculer, parce exemple, lorsqu’on veut garer sa voiture. Dans ce cas-là, on utilise la marche arrière.

Lorsque la voiture est garée dans un endroit public, on dit qu’elle est en stationnement.

Vocabulaire de la route

Les automobilistes conduisent généralement dans la rue (en ville), sur la route (en dehors de villes), ou sur une autoroute (rapide et payante). Parfois, ils empruntent un chemin, qui est beaucoup plus étroit (opposé de large). Ils peuvent enfin parfois s’engager dans une impasse : c’est une rue sans issue (=qui a seulement une sortie : l’autre côté est fermé).

Quand deux routes ou rues se croisent, on appelle cela un croisement ou un carrefour. Parfois, les carrefours ont une forme ronde et les automobilistes doivent tourner dans la même direction : c’est un rond-point.

Le code de la route

Il est obligatoire, pour l’ensemble des usagers de la route (automobilistes, motards, cyclistes, piétons…) de respecter le code de la route (=les règles qui s’appliquent sur les routes publiques).

D’abord, il est obligatoire pour le conducteur d’un véhicule de posséder le permis de conduire

Ils doivent aussi respecter les limitations de vitesse, l’ensemble des panneaux de signalisation, ainsi que les feux de signalisation ou feux tricolores (le feu vert, le feu rouge et le feu orange).

Naturellement, les voitures doivent toujours s’arrêter devant un passage piéton, pour laisser passer les piétons.

Régulièrement, les automobilistes doivent faire réviser leur voiture (faire vérifier techniquement sa voiture auprès d’un garagiste), pour garantir leur sécurité et celles des autres usagers.

Enfin, dans la voiture, le conducteur et tous les passagers des voitures doivent obligatoirement porter une ceinture de sécurité.

Si l’on ne respecte pas le code de la route, on risque de payer une contravention ou une amende. Dans ce cas, les policiers peuvent aussi retirer des points sur notre permis de conduire.

Vocabulaire français de la circulation et des transports
Quelques panneaux du code de la route

Connaissez-vous ces panneaux ? Que veulent-ils dire ?

Vocabulaire français de la circulation et des transports

Quelques panneaux du code de la route – corrigé

Quelques panneaux de signalisation en français

Les problèmes que l’on rencontre dans les transports

A chaque moyen de transport ses avantages et ses inconvénients !

Quand on prend les transports en commun, aux heures de pointe, il est parfois difficile de trouver une place assise dans les rames de métro ou les wagons des RER.

Par ailleurs, les trains sont parfois en retard, et les métros de temps en temps touchés par des grèves ou des mouvements sociaux.

D’un autre côté, quand on prend sa voiture, on peut être pris dans les embouteillages, que l’on appelle familièrement « les bouchons ». Les accidents de la route peuvent également causer d’important retard aux automobilistes, s’ils bloquent une rue ou une autoroute.

Avantages et inconvénients des transports

La sécurité // les risques / la dangerosité

La rapidité // la perte de temps

La fiabilité // des grèves / les mouvements sociaux

Le cout élevé / faible

La tranquillité // le bruit

La ponctualité // les retards fréquents

Le confort // l’inconfort

La pollution / le respect de l’environnement

Cette leçon de vocabulaire fait suite à des études de texte sur le thème des transports en commun et sur le thème du garage et du garagiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.