Le Roman de Renart

Renard et les anguilles – Le texte

D’après Renart et les anguilles (adaptation)Sources

« Cet hiver, les renards n’ont plus rien à manger ; arrivé au bord d’un chemin, il entend la charrette des poissonniers qui vont vendre leur chargement à la ville. Des poissons ! des anguilles ! Renard en bave d’envie. Il jure d’en avoir sa part. Il se couche en travers du chemin, raidit ses pattes, ferme les yeux, retient son souffle, fait le mort. Les marchands arrivent. Ils sautent à terre, s’approchent, retournent Renard de droite et de gauche, le pincent et le soupèsent :


“- Il est [mort], dit le petit.
– La belle fourrure ! dit le grand. Ça vaut de l’argent !
– Emportons-le …”


Les hommes jettent la bête sur leurs paniers, et, (youp ! hue !) se remettent en route, en s’exclamant et en riant de l’aubaine. Alors, sans perdre un instant, Renard travaille des mâchoires. Hap ! Il engloutit vingt harengs sans respirer. Hap ! il s’attaque aux lamproies, aux soles. Il avale, se régale. » Quand il n’a plus faim, il voit qu’il reste encore un panier d’anguilles. Avec ces longs poissons, il fait un collier qu’il enroule autour de lui et hop ! Il saute et s’enfuit dans la forêt !

*Les anguilles, les harengs, les lamproies et les soles sont des sortes de poisson.

Renard et les anguilles – Questions

En quelle saison se passe l’histoire ?

Pourquoi Renart a-t-il très envie du poisson ?

Quelle ruse Renart utilise-t-il pour voler le poisson ? (Une ruse, c’est une méthode pour tromper quelqu’un)

Comment Renart emporte-t-il les anguilles ?

Qu’est-ce que ce texte nous apprend à propos du caractère de Renart ?

Quelles scènes de l’histoire reconnaissez-vous, sur les enluminures du manuscrit reproduit après le texte ?

Manuscrit du Roman de Renart – Sources

Renard et les anguilles – Réponses

En quelle saison se passe l’histoire ?
L’histoire se passe en hiver.

Pourquoi Renart a-t-il très envie du poisson ?
En hiver, il est difficile pour les animaux de trouver à manger. Renart a très faim. Il voudrait voler les poissons pour les manger.

Quelle ruse Renart utilise-t-il pour voler le poisson ?
Renard fait semblant d’être mort. Quand les poissonniers passent devant lui, ils le ramassent en espérant vendre sa fourrure (la peau et les poils, pour en faire des manteaux chauds ou des couvertures).Mais Renart n’est pas mort. Une fois dans la charrette des poissonniers, il mange autant de poissons que possible.

Comment Renart emporte-t-il les anguilles ?
Les anguilles sont des poissons très long. Renart en fait un collier. Il les enroule autour de son corps pour les emporter et les manger plus tard.

Qu’est-ce que ce texte nous apprend à propos du caractère de Renart ?

Quand Renart a très faim, il sait trouver des solutions pour pouvoir manger. Mais il n’est pas très honnête. Il n’hésite pas à recourir à la ruse pour avoir ce qu’il veut. Renart est devenu, au fil des histoires, un héros que le peuple aime beaucoup : il a beaucoup de ressources, beaucoup d’idées, il sait trouver les solutions pour survivre. Tant pis s’il n’est pas honnête, car autour de lui, la société est impitoyable et la vie est difficile.

Quelles scènes de l’histoire reconnaissez-vous, sur les enluminures du manuscrit reproduit après le texte ?
Sur l’enluminure en bas à gauche, on voit Renart sauter de la charrette des poissonniers, après avoir mangé et volé leurs poissons. Sur l’enluminure en haut à droite, on reconnaît les poissonniers en colère, après que renard a mangé et volé leurs poissons.

Le Roman de Renart, un roman satirique

Le Roman de Renard est un ensemble de récits satiriques écrits en français et en vers à la fin du Moyen Âge (1175-1250)
Il existe de nombreux histoires (on les appelle « des branches »), et qui ont été rédigées par différents auteurs.

Qu’est-ce qu’un roman ?
On l’a vu, au Moyen Âge, beaucoup de texte sont encore écrits en latin.
À l’opposé, une des caractéristiques du roman, c’est d’être écrit un « langue romane » (c’est-à-dire en ancien français).
Le roman a pour autre caractéristique d’être un récit narratif (qui raconte une histoire), et qui n’est plus non seulement destiné à être écouté, comme dans la tradition orale, mais également lu de façon individuelle.

Extrait du Roman de Renart

Quatrième aventure – Comment Tiecelin le corbeau prit un fromage à la vieille, et comment Renart le prit à Tiecelin.
Voici une brève synthèse de l’histoire :

  • Tiecelin le corbeau (un oiseau) a réussi à voler un fromage à une fermière. Il s’est perché sur un arbre avec son fromage.
  • Renart flatte Tiecelin : il lui dit qu’il chante très bien et qu’il voudrait l’écouter chanter. Le corbeau est très fier, Il chante, mais lâche son fromage.
  • Renart veut aussi attraper le corbeau pour le manger. Il lui propose de venir chercher son fromage.
  • À la dernière minute, le corbeau on prend que c’est un piège et s’enfuit.
  • C’est une demie réussite pour Renart.

Texte original en ancien français

« Diex, dist Renart, con or esclere
Et con espurge vostre voiz !
Se vos vos gardissiez de noiz,
Au miex del monde chantissoiz.
Chantez encore une autre foiz. »
De chanter velt avoir le pris,
Si l’a de rechief entrepris,
Si s’escria a haute alainne ;
Ainz n’en sot mot, que qu’il se painne,
Que le pié destre li desserre
Et li fromaches chiet a terre

Traduction en français moderne

« Mon Dieu, s’ébahit Renart, comme votre voix est claire et pure, mais elle serait plus belle encore si vous ne mangiez pas tant de noix ! Chantez donc encore une fois ! » Le corbeau qui veut absolument emporter le prix du chant, crie de toutes ses forces et ne s’aperçoit pas que sa patte droite se desserre. Le fromage tombe à terre.

Extrait du Roman de Renart – Analyse

Dans cet extrait, comment voit-on que « Renart » est bien un nom propre ?
Renart est bien au nom propre, car il n’y a pas d’article devant renard, et le nom commence avec une majuscule.

Connaissez-vous des mots dans le texte en ancien français ?
On reconnaît plusieurs mots importants dans le texte en français : Diex (dieu), vostre voiz (votre voix), Chantez (chantez), le pié (le pied), li fromaches (le fromage). Mais sans la traduction, il est presque impossible de comprendre le texte original.

Combien y a-t-il de pieds dans ces vers ?
Tous les vers ont huit pieds (=syllabes). Ce type de vers s’appelle un octosyllabe.

Pourquoi ce passage est-il satirique (= il critique la société ou un ensemble de personnes) ?
Dans ce passage, Tiecelin est très fier de sa voix. Renard le félicite, lui fait beaucoup de compliments (de faux compliments peut-être), pour pouvoir avoir son fromage.
Ici, on critique les personnes qui sont trop fières de qui elles sont, et qui penser exister dans la société seulement par le regard ce ceux qui les complimentent.

Pourquoi ce passage est-il comique (=drôle, amusant) ?
Il est très amusant de lire comment Renart arrive à tromper Tiecelin pour avoir le fromage, d’autant que Renard insiste beaucoup sur ses compliments et fait preuve de beaucoup d’imagination. C’est un comique de situation.

Caractéristiques du Roman de Renart

Le Roman de Renard est un récit animalier, c’est-à-dire que ses personnages principaux sont des animaux. Le héros de l’histoire s’appelle Renart, et c’est un renard (au Moyen-Âge, on ne dit pas « un renard » mais « un goupil ».)
Renart est à l’origine un prénom, mais l’histoire a eu tant de succès que les Français se sont mis à appeler les goupils « renards ».

Le roman de renard est un récit satirique : il se moque de la société de l’époque et la critique. L’histoire critique avec beaucoup de liberté la religion, le pouvoir, la justice, la chevalerie et les femmes.
Le rire est souvent au centre de ses récits, où les personnages se retrouve souvent dans des situations comiques ou invraisemblables (=incroyables, très étonnantes).

Les personnages du Roman de Renart

Le roman de Renart construit une société d’animaux, qui ressemble beaucoup à la société des hommes de l’époque.

Qu’est-ce que la personnification ?
La personnification est un procédé littéraire qui consiste à prêter à des animaux les traits de caractère des humains.
Dans le Roman de Renart, l’objectif de la personnification est satirique : on veut critique indirectement la société des hommes, tout en faisant rire.

Renart est intelligent et malin. Il sait trouver des solutions dans toutes les situations, mais il n’est pas très honnête. On peut le voir comme un défenseur des plus faibles. Il aurait inspiré le renard de Robin des bois dans le dessin animé de Walt Disney.

Ysengrin, le loup, est le pire ennemi de renard. Il est bête et crédule (il croit tout ce qu’on lui dit). Il lui arrive toujours des malheurs à cause de sa bêtise.

Noble, le lion, est le roi. C’est lui qui prend des décisions, qui rend la justice, et essaye de protéger les autres animaux contre renard.

Chantecler, le coq, et le chef des poules. Il se pense puissant. Il est très fier de sa voix et de son plumage.

Brun, l’ours, un seigneur de la cour de Noble.

Tibère, le chat, un seigneur de la cour de Noble.

Tiecelin, le corbeau, à qui Renart vole un fromage, et qui inspirera La Fontaine.

Pinte, la poule, qui veut toujours tout savoir et qui parle un peu trop…

Le Roman de Renart - A la Cour du Roi Noble
A la cour du Roi Noble – Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.