Panorama de la Littérature française du Moyen-Âge au XIXe siècle

Panorama de la Littérature française - La Liberté guidant le peuple - Delacroix

Panorama de la Littérature française du Moyen-Âge au XIXe siècle, par la représentation picturale – Analyse des oeuvres littéraires en parallèle de l’iconographie de la même période.

Qu’identifiez-vous sur cette illustration ? – Panorama de la Littérature française

Tristan et Iseult
Source

Moyen-Âge – Roman du Chevalier Tristan et de la Reine Yseult

Evrard d’Espinques, Roman du Chevalier Tristan et de la Reine Yseult

Cette illustration représente une enluminure, et un extrait de texte manuscrit du Moyen Âge. Sur l’image, on reconnaît un épisode de l’histoire de Tristan et Yseult : Tristan accompagne Yseult en bateau, alors qu’elle s’apprête à épouser le roi Marc.
Ce manuscrit est l’œuvre d’Evrard d’Espinques (actif de 1440 à 1494), un très grand enlumineur de la fin du Moyen Âge.

Qu’identifiez-vous sur cette illustration ? – Panorama de la Littérature française

Les Grandes Heures du Duc de Berry
Sources

Moyen-Âge – Les Grandes Heures du Duc de Berry (1407-1409)

Les Grandes Heures du Duc de Berry est un livre religieux manuscrit de la fin du Moyen Âge.

Comme tous les textes religieux du Moyen Âge, il est écrit en latin.

On remarque de magnifiques enluminures, des lettrines, et des miniatures, sur un support de parchemin. Elles sont l’œuvre de plusieurs artistes commandités par le Duc de Berry.

Il a fallu deux ans pour écrire ce livre. On estime son prix à 4000 livres tournois (un peu moins de 4 kg d’or !). (Sa couverture était même recouverte de pierres précieuses !)

Qu’identifiez-vous sur cette illustration ? – Panorama de la Littérature française

Giotto - La fuite en Egypte
Sources

La peinture au Moyen-Âge

Giotto, la Fuite en Egypte (1315-1320)

Il s’agit d’une peinture qui date du Moyen Âge. Plusieurs éléments l’indiquent :

  • Les personnages sont contourés et avec un trait de couleur
  • La représentation du ciel, uni, n’est pas réaliste.
  • Les personnages n’ont pas ou peu d’expression.
  • La perspective n’a pas encore été inventée. Il n’y a pas de profondeur, dans le tableau.

Enfin, l’on se souvent qu’au Moyen Âge il est très rare que la peinture traite d’autres thèmes que ceux liés à la religion.

Qu’identifiez-vous sur cette illustration ? – Panorama de la Littérature française

Raphael - L'ecole d'Athènes
Sources

Renaissance – Raphaël, l’Ecole d’Athènes (1508-1512)

Cette fresque du grand peintre italien Raphaël est très représentative de la peinture de la Renaissance.
À la Renaissance, la technique picturale (=de la peinture) a profondément évolué :

  • La technique de la perspective est apparue
  • On ne peint plus exclusivement des motifs religieux. Ici par exemple Raphaël a représenté les philosophes et les mathématiciens les plus célèbres de l’Antiquité.
  • On retrouve des connaissances de l’Antiquité, qu’on avait oubliées. (C’est le motif de cette fresque)
  • Les peintres représentent les personnages avec beaucoup de réalisme. Il n’y a plus de contourage. Les plis des vêtements ou encore la lumière sont dessinés avec soin. Les artistes attachent beaucoup d’importance à donner aux corps et aux mouvements une apparence naturelle.

Ronsard – Les Amours (Les Amours de Cassandre)

Les Amours (dit les amours de Cassandre), est un recueil de poèmes de Pierre Ronsard, publié en 1552 (période de la Renaissance).
Ronsard était tombé amoureux de Cassandre Salviati, fille d’un banquier de François Ier. Il n’a pas pu l’épouser, mais lui a dédié ce recueil de poèmes.

La Renaissance est une période de codification de la langue française et de la littérature. Au fil de ses recueils, Ronsard a beaucoup contribué à la codification de la poésie française.

Cassandre
Sources

A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au votre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las, las ses beautés laissé choir !
O vraiment marâtre Nature,
Puisqu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vôtre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.

“Odes”, I, 17, Ronsard (1524)

Questions d’entraînement:
Combien y a-t-il de strophes ?
Combien y a-t-il de vers dans la première strophe ?
Quels sont les types de vers ?
Trouvez deux mots qui riment dans ce poème.

A votre avis, de quand datent ces peintures ? – Panorama de la Littérature française

9. Charles Le Brun - Le Sommeil de l'enfant Jésus
SourceLe Sommeil de l’Enfant Jésus (1655), Charle Le Brun
Dédale et Icare (1645-1646), Charles Le Brun – Sources
 Charles Le Brun - Entrée d'Alexandre à Babylone
SourceL’entrée d’Alexandre Le Grand à Babylone ou Le Triomphe d’Alexandre, Charles Le Brun

La peinture classique – Charles Le Brun, premier peintre du Roi Louis XIV

Le classicisme en peinture se situe à la même époque que le classicisme littéraire : au XVIIe siècle.

Ce courant est marqué par des artistes qui recherchent un idéal de beauté. Il se nourrit des œuvres de l’Antiquité et de la Renaissance. Il développe une esthétique fondée sur la recherche de la perfection.

L’architecture et les jardins classiques – A votre avis, qu’est-ce qu’il décrit l’architecture et les jardins classiques ?

Versailles – les jardins de l’orangerie – Sources

L’architecture et les jardins classiques – A votre avis, qu’est-ce qu’il décrit l’architecture et les jardins classiques ?

L’architecture classiques traduit une recherche de la perfection dans les formes. Les caractéristiques architecturales de l’Antiquité lui servent souvent d’inspiration.
Les jardins, géométriques et soignés, poursuivent cette même recherche d’une beauté parfaite et idéale.

Au service du Roi Louis XIV, l’architecture, les jardins et la peinture classiques de Versailles sont connues dans toute l’Europe, et reflètent la grandeur du Roi de France.

Qu’identifiez-vous sur cette illustration ? – Panorama de la Littérature française

Diderot et l'Encyclopédie
L’encyclopédie de Diderot – Sources
Diderot et l'Encyclopédie
Planche d’anatomie, tirée de l’Encyclopédie – Sources

Diderot et l’Encyclopédie (1747-1765)

Pendant près de 20 ans, entre 1747 et 1765, Diderot a effectué un travail énorme, pour tenter de rassembler et d’enregistrer l’ensemble des connaissances humaines de son époque : c’est l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des Sciences des Arts et des Métiers.

Derrière le projet, il y a une véritable ambition humaniste : il s’agit de mettre à la portée de tous les hommes un maximum de compétences et de connaissances, afin de permettre le progrès de l’humanité.

Qu’identifiez-vous sur cette illustration ? – Panorama de la Littérature française

Discours sur l'Origine et les Fondements de l'Inégalite parmi les Hommes
Couverture du Discours sur l’Origine et les Fondements de l’Inégalité parmi les Hommes – Sources
Détail de la couverture du Discours sur l’Origine et les Fondements de l’Inégalité parmi les Hommes – Sources

Rousseau et le Discours sur l’Origine et les Fondements de l’Inégalité parmi les Hommes

Première page du texte de Rousseau : Discours sur l’Origine et les Fondements de l’Inégalité parmi les Hommes.

La gravure de la page de droite reflète la pensée de Rousseau : pour lui, c’est la société qui rend l’homme mauvais. A l’état de nature, l’homme est heureux et bon. Cette pensée est illustrée par une jeune femme, assise au milieu de la nature, et qui a brisé (à ses pieds), les chaines de sa dépendance avec la société humaine. Au deuxième plan, une cage est ouverte, et l’animal est qui était enfermé dort paisiblement aux pieds de la jeune femme. C’est une image idyllique !

Qu’est-ce que ce texte? – La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789

Panorama de la Littérature française - Declaration des droits de l'homme et du citoyen
Declaration des droits de l’homme et du citoyen – Sources

L’article I :  Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

Article III : Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

La Déclaration universelle des Droits de l’Homme est adoptée en France en 1789. Elle définit un ensemble de droits naturels, individuels et communs. Encore aujourd’hui, ce texte est un des textes fondamentaux du droit français.

Ce texte marque une profonde volonté de rupture avec la société d’Ancien Régime. Dans la droite ligne des penseurs des Lumières, il remet en cause la monarchie absolue de droit divin, les privilèges et l’ensemble des inégalités de la société !

A votre avis, à quel mouvement pictural appartiennent ces deux tableaux ?

Panorama de la Littérature française - La Liberté guidant le peuple - Delacroix
Eugène Delacroix – La liberté guidant le peuple (1830) – Sources
Panorama de la Littérature française - Le radeau de la Méduse
Theodore Géricault – le radeau de la Méduse (1819) – Sources

Delacroix et Géricault, deux immenses peintres romantiques

Ces deux peintures sont très représentatives du mouvement romantique. Les artistes y exaltent les sentiments et les passions.
On y retrouve les thèmes de la liberté, de la nature et de ses éléments déchainés. Les thématiques traitées sont plus larges que les thèmes codifiés du classicisme.

Les peintures commencent à représenter de « vrais » personnages, plus proches du peuple et de la réalité.

A votre avis, à quel mouvement pictural appartient ce tableau ?

Gustave Courbet – Un enterrement à Ornans
Le réalisme – Gustave Courbet – Un enterrement à Ornans (1849-1850) – Sources

Gustave Courbet et le réalisme

Courbet est le premier peintre à se revendiquer comme réaliste, par opposition aux romantiques, dont il considère qu’ils exagèrent la réalité.

Comme le réalisme littéraire, le réalisme en peinture n’hésite pas a traiter de sujet jusque-là ignorés dans la production artistique : les scènes triviales de la vie quotidienne (ici un enterrement), les activités quotidiennes ou même des mendiants…

A votre avis, à quel mouvement pictural appartiennent ces deux tableaux ?

Panorama de la Littérature française - Gustave Caillebotte – les raboteurs de parquet (1875)
Gustave Caillebotte – les raboteurs de parquet (1875) – Sources
Panorama de la Littérature française - La Toussaint
Le naturalisme – Emile Friant – La Toussaint (1888) – Sources

Ces deux tableaux appartiennent au naturalisme. Ce courant pictural, qui a émergé en France autour de 1880, est un prolongement du mouvement réaliste. Il s’attache à représenter la vie quotidienne. (Gustave Caillebotte sera très critiqué pour avoir choisi un thème si trivial !). Les peintres trouvent une partie de leur inspiration dans la photographie, qui apparait en parallèle, à l’époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.